On aime…

C’est dans cette catégorie que l’on mets les liens externes, les choses ou les gens que l’on aime et que l’on suit !

Interview de Raphaël Baumann : tout sur Cinéfuté !

cinéfuté
Places de cinéma moins chers ? Investissez aujourd’hui dans l’outil idéal pour obtenir à vie des réductions séances tenantes ! Pour le prix d’une place rendez possible le projet cinefute.com de plateforme de places de cinéma discount près de chez vous.

Raphael.baumann

Lisez l’interview exclusive que Projet Bobines a faite pour vous de Raphael Baumann, porteur de ce projet simple et tellement prometteur pour que vive le cinéma !
  • Raphaël Baumann, vous mettez en place un projet qui consiste à optimiser le remplissage des salles de cinéma par une offre soldée sur une plateforme internet. Vous pouvez nous en dire plus ?

Oui,cela répond à deux ambitions :
Renouer avec le plaisir d’aller au cinéma, d’aller en salle voir un film ! 
Le prix d’une place n’a cessé d’augmenter depuis de nombreuses années et les sorties cinéma représentent un budget de plus en plus important pour les spectateurs. Cela fait la partie belle aux concurrents du cinéma en salle. Nous souhaitons, avec Cinefute.com redonner aux spectateurs l’opportunité tout simplement financière d’aller ou d’aller plus souvent au cinéma.
Redonner à toutes les salles une fréquentation honnête voir renouer avec le profit.
Le taux de remplissage moyen des salles est de seulement 16% en France. Ce qui veut dire que la plupart du temps, les salles sont vides (cela dépend bien sûr des cinémas, des horaires et des films à l’affiche). Avec Cinefuté.com, les exploitants vont augmenter leur rentabilité en vendant des places qui ne seraient pas vendues sans notre plateforme. C’est la réactivité entre le dépôt de l’offre et la réalisation de la séance qui va faire la différence.

  • Oui, et comment ça marche d’ailleurs ?

Lorsque l’internaute se connecte sur Cinefute.com il est géolocalisé et les cinémas partenaires les plus proches de son emplacement lui sont proposés avec les séances en promo. Les cinémas quant à eux, Continue reading

Marion Cluzel, lauréate au concours Ganuta illustration !

Nous avions repéré Marion Cluzel lors de notre parcours des illustrateurs en lice pour le concours Ganuta dont nous nous sommes largement fait l’écho ici et sur notre page FaceBook avec sa couverture du livre de Paul Auster, Sunset Park.

creabig_gan_crea1img_44

Nous avons eu le plaisir de découvrir ce matin qu’elle était lauréate du concours dans la catégorie Illustration justement, mais pour son interprétation des Biotopes.

creabig_gan_crea1img_18

Un travail tout en couleur qui a l’air d’être tenu par une réflexion intéressante de la part de l’artiste. Un talent salué et qui le mérite !

Un mot quand même sur la participation de Projet Bobines, côté Entreprise : eh ! bien nous n’avons pas été choisi ; nos prix sont donc sur notre page tarifaire et nos récompenses sont le sourire de nos clients et le plaisir de faire des films ! 😉

GANUTA : florilège d’illustrations

 

 

 

Ce qui nous  plaît dans les illustrations est multiple : la sensibilité, l’utilisation des couleurs, la matière, la lumière et par dessus tout, l’expressivité et la mise en scène.

 

creabig_gan_crea1img_25Les souvenirs de Fatma : d’une expressivité poignante

 

creabig_gan_crea1img_30The forgiveness monster : avant-scène et notamment tête du dragon très réussie

creabig_gan_crea1img_44Sunset park : aux couleurs magnifiques

creabig_gan_crea1img_51

Le manoir aux oiseaux : la lumière entre mais ne pénètre pascreabig_gan_crea1img_55 artifice : cocasse et candide pied de nezcreabig_gan_crea1img_70

Tornado : presque déjà un film d’animation

creabig_gan_crea1img_99

Le fulgurant : la dynamique du mouvementcreabig_gan_crea1img_117 Oups : très street artcreabig_gan_crea1img_154Physalis : original avec un beau travail sur la couleur dominante

 

creabig_gan_crea1img_157

10 petits nègres : de vraies gueules

 

Retrouvez les artistes qui ont oeuvré ici et leurs collègues sur le site de Ganuta.

 

clapfeeder, enfin une VOD de partage !

Nous les suivons depuis avant le début et maintenant, ils concourent eux aussi mais c’est pour le prix de la Presse de la conférence W2C ! Il faut donc les “aimer” sur le FaceBook de WebdeuxConnect. Leur vidéo a été postée le 9 octobre, donc il suffit de remonter un peu dans le temps pour la trouver. N’hésitez pas à aller les encourager ! Ils le méritent vraiment.

Tous les détails sur notre chaîne YouTube.

marguerite à Ganuta

Découvrez d’autres vidéos que la nôtre au concours GANUTA : il y a de vraies petites merveilles côté GANUTA CREATION.

Nous vous proposons de les partager avec vous.

Et voilà marguerite, belle et farouche elle nous enchante par sa pugnacité qui lui vaudra l’envol vers de nouveaux horizons… un dessin à l’apparence simple, dénudé, qui donne par sa transparence et ses lumières une étrangeté parfois funeste et un mouvement souple et expressif qui confère au récit une vraie poésie dramatique.

Allez le voir, et en passant, votez pour Projet Bobines, côté GANUTA ENTREPRENDRE, si le coeur vous en dit !

le chêne et le roseau à Ganuta

Découvrez d’autres vidéos que la nôtre au concours GANUTA : il y a de vraies petites merveilles côté GANUTA CREATION.

Nous vous proposons de les partager avec vous.

Poursuivons avec Le chêne et le roseau que je trouve très abouti : dans un parti pris risqué, celui d’animer des lettres, le mélange de la forme et du fond qui se remettent perpétuellement en cause est réussi car il ne confine pas à l’exercice pour l’exercice. Il se dégage une vraie poétique, de la force et de la subtilité associées qui rendent bien hommage à la fable de La Fontaine.

Allez le voir, et en passant, votez pour Projet Bobines, côté GANUTA ENTREPRENDRE, si le coeur vous en dit !

the garden à GANUTA

Découvrez d’autres vidéos que la nôtre au concours GANUTA : il y a de vraies petites merveilles côté GANUTA CREATION.

Nous vous proposons de les partager avec vous.

Poursuivons avec the garden !

Un autre court-métrage en 3D – comme quoi – ! Un très beau film mais sombre et sans appel. L’homme se sert, sans voir l’ensemble, sans voir qu’il en fait partie, qu’il se ruine comme il ruine le reste. Belle allégorie du jardin d’Eden, du paradis perdu…  Pour des jeunes qui “viennent” de quitter l’enfance (ou presque), c’est un double constat, une double perte peut-être… sans pathos, avec tendresse et oui, une forme de beauté !

Allez le voir, et en passant, votez pour Projet Bobines, côté GANUTA ENTREPRENDRE, si le coeur vous en dit !