cinéma

Prochain film commenté du le blog : Couleur de peau : miel

Grenoble, le 16 juillet 2012

 

 

 

Au cinéma Agnès Varda de Beauvais

Documentaire d’animation de JUNG et Laurent BOILEAU (France/Belgique) 1h15 Selection Festival d’Annecy

lls sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux.

Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile… Il nous raconte les événements qui l’ont conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion…

Réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, “Couleur de peau : Miel” est un récit autobiographique d’animation qui explore des terres nouvelles.
séance rencontre PASSEUR D’IMAGES

en présence de Laurent BOILEAU réalisateur lundi 16 juillet à 20h

Le Festival du court métrage en plein air a ouvert hier !

Grenoble, le 4 juillet 2012

Place Saint André à Grenoble les courts font long feu depuis le 3 juillet !
Tous à vos pliants ! Nouvelle séance ce soir.

Et plein de choses d’ici là à voir à la cinémathèque ou ailleurs.

Tout sur le blog du Festival : festivalcourtmetrage.wordpress.com

 

 

my BEAUTIFUL laundrette

Grenoble : 13 avril 2012

A l’occasion de l’ouverture du Festival Vues d’en face, 11ème édition du festival international du film gay et lesbien de Grenoble, une petite perle du cinéma anglais nous revient en mémoire : “My beautiful Laundrette” avec inénarrable Daniel Day lewis.

Dans un contexte de crise économique et d’une politique thachérienne féroce, la Grande-Bretagne effectue un repli réactionnaire. Stephen Frears dépeint l’étreinte d’une société en crise vue d’en face, c’est-à-dire vue du côté de ceux qui n’ont comme atout pour s’en sortir, que leur courage et parfois leur hargne. Étrangement et doublement d’actualité.

3D : arnaque ou avenir du cinéma ?

Grenoble : 27 mars 2012

Derrière les outils, il y a des hommes… derrière les images, il y a des rêves…

Comme l’illustre encore la sortie ce mercredi 6 avril de Titeuf en 3D, le relief est à la mode sur le grand écran. Co-fondateur de la société d’effets spéciaux Mac Guff, Rodolphe Chabrier explique pour Atlantico les implications de cette technologie du futur.

lisez la suite de l'article ici...

The lady vanishes

Grenoble : 16 mars 2012

Pour “Les enchaînés”, c’était Grant, Bergman : elle, toute en lumière, qui joue clair-obscur, lui, mordu, qui ne veut pas se rendre et ce bon vieux MacGuffin qui tend l’intrigue ! Et le « that’s funny… that plane dusts crops where there’s no crops ! » qui déclenche la scène du fameux avion de “La mort aux trousses”… Quoi encore ?

Eh ! Bien, s’il vous a échappé, coûte que coûte regardez “Une femme disparaît” ! Une intrigue dans laquelle on s’enfonce très doucement sans trop comprendre où l’on va… et paf ! on reprend conscience, le nez dans le générique de fin. Une heure trente en quasi apnée ! Un espace clos et mouvant (le train), des personnages bien campés… Et tiens ! une femme disparaît ! Et Iris ! qui ne se départit pas de sa conviction. Et l’intrépide musicien Gilbert ! Et les seconds rôles ! Ah ! travaillés au ciselet ! Tout contribue à la brillance de cette perle hitchcockienne qui roule, roule et nous emporte !